Pour Joe Biden, la crise afghane tourne au scénario catastrophe avec des morts parmi les Marines américain qui étaient présents sur place

par Jeanmarcmorandini.com

Le 46e président des États-Unis s'est exprimé jeudi soir, plusieurs heures après la double attaque à proximité de l'aéroport de Kaboul -- la plus meurtrière pour les militaires américains depuis août 2011. Lors de cette allocution, Joe Biden a rendu hommage aux soldats tués avant d'assurer que tout serait mis en oeuvre pour traquer les auteurs de l'attaque : «Nous avons des raisons de penser que nous savons qui ils sont et nous allons trouver un moyen de les traquer dans le cadre d'une grande opération militaire où qu'ils soient». Le président a affirmé que les opérations d'évacuation se poursuivaient et a de nouveau confirmé qu'il respecterait la date butoir du 31 août pour le retrait des troupes américaines, malgré les critiques qui l'appellent, y compris au sein de son parti, à rester plus longtemps si nécessaire pour achever l'évacuation.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.