Pour Elkabbach, Delarue a été «consommé et consumé» par la télé

par Le Parisien

Jean-Pierre Elckabbach fait part de sa profonde tristesse après la disparition de Jean-Luc Delarue, emporté par un cancer. Il est de ceux qui l'ont repéré et lancé le jeune animateur qui deviendra l'une des figures du PAF. L'homme de télé et de radio évoque également le gâchis, sa manière de diriger sa boite de production, l'alcool et la drogue... "il a été consommé et consumé par la télé", dit-il. Et de se souvenir encore du ton propre à l'animateur qui laissera un grand vide.

http://www.leparisien.fr/#xtor=AL-1481423430

Vos réactions doivent respecter nos CGU.