Pour Bolsonaro, "les conséquences du confinement ne peuvent pas être plus néfastes que la maladie"

par BFMTV

Dans un discours télévisé, le président brésilien Jair Bolsonaro a défendu mercredi sa position contre les mesures de confinement. Pour lui, "les conséquences ne peuvent pas être plus néfastes que la maladie elle-même". Le pays compte à l'heure actuelle 800 morts du coronavirus et près de 16.000 cas.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.