Pollution : ces vignettes de couleurs que le gouvernement souhaite généraliser !

par morandini

Mieux lutter contre la pollution de l'air, lors des pics, mais aussi au quotidien, nécessite de mieux cibler les véhicules admis ou non à rouler dans nos villes: c'est l'ambition des "certificats qualité de l'air", ces vignettes de couleurs que le gouvernement souhaite généraliser.
Grenoble a été la première ville à en faire usage, pour infléchir un pic de pollution.
A compter du 16 janvier, Paris sera la première à y recourir pour restreindre le trafic de façon pérenne.
Ce papillon collé sur le pare-brise identifie les véhicules selon leurs émissions (oxydes d'azote, particules).
Mis en place à la mi-2016 par le ministère de l'Environnement, le dispositif, baptisé "Crit'Air", concerne aussi les deux-roues, utilitaires légers, poids lourds et autocars.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.