Policière tuée à Rambouillet : un hommage national émouvant à Stéphanie Monfermé

par LCI

  • info

Réunis pour un hommage national en présence de nombreux membres du gouvernement, les collègues de Stéphanie Monfermé sont venus raconter leur amie. “Il restera de toi une larme tombée, un sourire germé sur les yeux de ton cœur”, a lancé une de ses collègues d’une voix étranglée par l'émotion. Lecture d’un poème de la philosophe Simone Weil, “Les plaisirs simples” de la vie de Stéphanie. “Malgré ta discrétion, tu aimais rire des plaisanteries des collègues. Avec ton rire si communicatif. À jamais, tu resteras dans nos cœurs et sache que nous serons toujours là pour ta famille”, a ajouté un autre. Comme un appel à l’union, le Premier ministre a rappelé que l’acte du terroriste ne pouvait représenter aucune religion, aucun croyant. “L’assassin aurait invoqué le nom de Dieu. C’est une insulte sanglante, jetée à la face de tous ceux qui croient en un Dieu que de mêler la transcendance au crime”. La fonctionnaire de police a reçu la légion d’honneur à titre posthume. Puis Rambouillet s'est tue pour une minute de silence, respectée aussi partout sur le territoire dans de nombreux commissariats et préfectures.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.