Policier tué à Avignon - Le tireur présumé et un complice arrêtés cette nuit à une barrière de péage alors qu'ils fuyaient vers l'Espagne - Gérald Darmanin félicite les policiers

par Jeanmarcmorandini.com

Hier soir, deux suspects ont été arrêtés à une vingtaine de kilomètres d'Avignon, a appris l'AFP de source proche du dossier, sans plus de détail. Contacté, le parquet d'Avignon n'a pas souhaité faire de commentaire à ce stade. Le ministre de l'Intérieur, Gérald Darmanin, qui assistera mardi à un hommage national au policier présidé par le Premier ministre Jean Castex, a de son côté félicité via Twitter la police pour ces interpellations, estimant que "ce crime ne doit en aucun cas rester impuni".

Ils se trouvaient au niveau d'un péage, à une vingtaine de kilomètres à l'ouest d'Avignon.

Une intervention extrêmement risquée compte tenu des faits qui leur sont reprochés, et qui a été menée par la brigade de recherche et d'intervention (BRI) de Montpellier. Un des deux hommes est soupçonné d'être le tireur, l'autre pourrait être son complice, celui qui était présent au moment du meurtre d'Éric Masson.

Les enquêteurs doivent maintenant en avoir la preuve formelle : ils vont désormais pouvoir les interroger en garde-à-vue sur ce qu'il s'est passé mercredi dernier et comparer leurs empreintes aux divers prélèvements réalisés sur la scène du crime. Ils vont également les confronter au témoignage du collège d'Éric Masson et à celui de l'acheteuse de produit stupéfiant. Les deux seuls autres témoins présents au moment du drame.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.