Polémique autour d’une messe de Pâques sans gestes barrières à Paris

par LCI

  • info

Quatre heures de célébration et quasiment aucune précaution. Sur des images amateurs, les distanciations semblent inexistantes, 250 fidèles catholiques collés les uns aux autres, pour la plupart sans masque. Ces images d'une messe pascale à Paris ont été tournées ce week-end par un participant. Une dizaine de baptêmes y ont été célébrées. Aujourd'hui, plusieurs paroissiens ayant assisté à l'office, disent ne pas avoir pris de risque et assument. "Quand on va à l'église, on n'a pas ça dans la tête. On vient pour prier, mais on ne va pas penser au virus et tout", s'exprime une mère de famille. "Je ne vais pas obéir aveuglément aux lois. Il faut aussi les adapter à ce que je pense, moi", selon une autre. L'un des abbés va jusqu'à remettre en question la véracité des images et reste très évasif. "Ce sont des images que vous déversez. Elles ne sont pas vraies, elles sont faussées mais on se justifiera", déclare-t-il.Un comportement qui a choqué jusqu'au plus haut niveau de l'Église catholique de France, car la règle était claire : une place sur trois occupée, un rang sur deux laissé libre. "C'est l'impression d'arrogance en fait. Ce n'est pas seulement le non-respect des règles sanitaires, mais c'est cette manière de manifester que ces gens-là sont au-dessus de la loi et s'affranchissent des contraintes qui pèsent sur tout le monde", réagit Vincent Neymon, porte-parole de la CEF.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.