Plusieurs enquêtes ouvertes après la panne des numéros d’urgence

par LCI

  • info

Un patient de 63 ans est décédé d'un arrêt cardiovasculaire à l'hôpital de Vannes (Morbihan), et ce, en dépit des tentatives de réanimation. Cette mort a-t-elle un lien avec la panne qui a paralysé les numéros d'urgence pendant plusieurs heures mercredi ? La préfecture du Morbihan évoque un dysfonctionnement inédit et majeur. Deux enquêtes, l'une administrative et l'autre judiciaire, ont été diligentées pour rechercher les causes de sa mort.Selon le ministre de l'Intérieur, deux autres décès à La Réunion seraient imputables à cette panne. Et ce soir, l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire annonce qu'une enquête est ouverte après la mort d'un enfant de 2 ans ce jeudi matin. À ce stade, il est encore impossible de savoir si les secours ont trop tardé. Orange, l'opérateur qui gère l'intégralité des numéros d'urgence, le 15, le 17, le 18 et le 112, est en cause. Ce jeudi matin, son PDG, Stéphane Richard, a été convoqué place Beauvau. Sur notre antenne, il reconnaît une défaillance du système. Ses premiers mots étaient pour présenter les excuses d'Orange aux personnes qui ont été victimes de ce dysfonctionnement.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.