Plateau invité : Riss

par INA Programmation

  • info

David PUJADAS s'entretient avec le dessinateur RISS, rescapé de l'attaque terroriste dans les locaux de Charlie Hebdo. Il raconte ce qu'il a vécu le jour de l'attentat, sa peur pendant les jours suivants, sa volonté de continuer le travail à Charlie Hebdo, son regard sur la réaction des français après les attentats.[Source : prompteur France 2] Bonsoir Riss, merci d'être avec nous, vous êtes l'une des grandes plumes de Charlie Hebdo, rescapé de l'attaque du 7 janvier, blessé à l'épaule, c'est la première fois qu'on vous entend, vous avez quitté l'hopital ce matin.. - Vous êtes sur vos deux pieds, vous êtes remis ? - Que s'est- il passé ce jour- là, ce 7 janvier... Vous étiez à la table de la conférence de rédaction... (**avez vu rugir les deux hommes avec des mitraillettes... **vous êtes jeté par terre... **vous sentez qu'on vous tire dessus...) - Avez- vous cru que votre dernière heure était arrivée... - A qui, à quoi devez- vous la vie ? ----------- - Vous êtes ensuite hospitalisé.. et vous dites: j'ai vécu dans l'angoisse, dans la hantise de voir les tueurs revenir, eux ou d'autres pour, dites- vous "achever le travail.." ( avez meme pensé à vous cacher dans le placard...) - Vous vous êtes tenu éloigné des événements pdt plusieurs jours et puis vous étiez en convalescence.. Est- ce que vous réalisez, regardez ces images, que des millions de Francais ont brandi ces fameuses affichettes "je suis Charlie", des millions de personnes dans le Monde même de Barak Obama à Georges Clooney, et aussi que des millions de Francais se sont rassemblés pour une marche pour vous soutenir, Charlie hebdo, et pour rendre hommage aussi aux autres victimes, pour dire non, et pour célébrer la liberté, est- ce que vous le réalisez ? - Vous revenez aujourd'hui.. Vous avez l'envie, le coeur de redessiner et de diriger le journal ? - Est- ce que vous entendez dans le Monde, on va découvrir l'image de ces manifestations, mais en France aussi, les doutes, les protestations de gens qui se sentent offensés par les caricatures du dernier numéro ? - Allez- vous continuer dans cette voie ? - Regardez cette autre image.. Ces files d'attente pour trouver le journal.. Beaucoup de ceux qui nous écoutent même s'ils n'approuvent pas, ont acheté CH aussi pour vous soutenir, y compris financièrement, il y a eu des dons, des aides, qu'allez- vous faire de tous ces soutiens, de tout cet argent ? CH vivra

Vos réactions doivent respecter nos CGU.