Plages : comment les sauveteurs sont formés avant l'été

par LCI

  • info

Entre course à pied, natation, exercice de mise en sécurité... pour pouvoir veiller sur les baigneurs cet été, l'entraînement des apprentis sauveteurs est intensif à Antibes (Alpes-Maritimes). "Il faut que les gens qui arrivent soient aptes physiquement. Ensuite, il faut la partie comportementale", a expliqué le capitaine Dominique Delin.Sur les plages du secteur, ils seront 120 sauveteurs rémunérés par les communes, mais supervisés et formés par les pompiers. C'est en effet ce qui a attiré Marie, 17 ans. Eric, 55 ans, est un ancien agent immobilier en reconversion professionnelle. "C'est un bénéfice pour moi, psychologiquement et physiquement", a-t-il affirmé.Les surveillants de baignade s'entraînent à intervenir dans l'eau, mais ce n'est pas leur seule mission, il y aussi une petite formation adaptée sur l'incendie. Mais qu'ils soient originaires de la région ou venus du nord du pays, le principal, c'est l'envie d'aider et de secourir. Une responsabilité qu'ils sont impatients d'endosser. Les postes de secours sont ouverts jusqu'à fin septembre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.