Pilule 3e génération : une exception et non la règle

par CNEWS

Marisol Touraine veut saisir l'Agence européenne du médicament pour que les autorisations de mise sur le marché des pilules contraceptives de 3e et 4e générations soient modifiées. Objectif : qu'elles ne soient plus prescrites aux femmes en premier choix.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.