Patrimoine : fiasco annoncé pour Stéphane Bern

par 6MEDIAS

Stéphane Bern aurait-il eu les yeux plus gros que le ventre ? Deux mois après avoir lancé l’appel aux dons de la "mission Bern", le monsieur Patrimoine du Président peine à récolter les fonds nécessaires à la restauration des sites. Le Parisien nous apprend qu’après la création du Loto du patrimoine, Stéphane Bern a vu plus grand et annoncé 251 projets de restauration au lieu des 120 prévus initialement. Avec cette surenchère, les 15 à 20 millions d’euros espérés à l’issue du tirage du Loto, ne couvriront qu’une infime partie des travaux. L’appel aux dons de la "mission Bern" et son site dédié sont donc destinés à combler ce manque de fonds. Mais après deux mois d’existence, la souscription nationale n’a permis de récolter qu’un peu plus de 1.30 million d’euros. Une maigre somme quand on sait que la restauration de certains monuments nécessite à elle seule plusieurs millions d’euros. Autre ombre au tableau : la répartition des dons est inégale entre les sites. "Il faut continuer à convaincre que l’appel aux dons est essentiel pour compléter les fonds publics. Mais c’est vrai qu’il y a une grande disparité entre les sites sur les sommes récoltées", constate dans les colonnes du Parisien Célia Vérot, directrice de la Fondation du patrimoine. Pour assurer les travaux annoncés par la "mission Bern", il faudrait rassembler 2.5 milliards d’euros.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU