Patrick Pelloux: "Il faut espérer une vaccination massive pour sortir de cette logique de confinement"

par BFMTV

"On a eu seulement une trentaine de cas sur Paris cette nuit en réanimation mais on a l'impression qu'on reste sur un plateau haut", a expliqué sur notre antenne Patrick Pelloux, président de l'Association des médecins urgentistes de France. Le médecin s'est dit optimiste vis-à-vis des nouvelles mesures de confinement pour lutter contre la pandémie de Covid-19. "J'interprète ce qui a été décidé par le gouvernement comme une adaptabilité de la société, on sait qu'on va devoir vivre encore longtemps avec ce virus", précisant que la France ne peut pas "s'arrêter", "alors que d'autres pays qui ont mieux vaccinés que nous vont relancer tous azimuts leur société avant nous".

Concernant la vaccination, Patrick Pelloux a estimé que la France est la "dernière de la classe". "Il faut espérer qu'on fasse une vaccination massive pour sortir de toute cette logique de confinement dans les prochains mois", a-t-il ajouté.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.