Patrick Pelloux espère que "la justice sera clémente" avec l'infirmière, désormais convoquée pour "outrage"

par BFMTV

L'infirmière interpellée mardi pour "outrage et jets de projectiles sur les forces de l'ordre" au cours d'une manifestation de soignants à Paris a affirmé en garde à vue avoir craqué par épuisement et colère contre l'Etat, a-t-on appris de source proche du dossier. Elle a été libérée et sera convoquée au tribunal le 25 septembre pour outrage et rébellion. Sur BFMTV, Patrick Pelloux espère que "la justice sera clémente" avec elle.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.