Pass vaccinal: plusieurs députés ciblés par des menaces de mort

par BFMTV

La députée Agnès Firmin-Le Bodo a annoncé dimanche avoir été la cible de menaces de mort. Elle a partagé sur Twitter un e-mail dans lequel une personne affirme penser "sérieusement" à la "décapiter".

"Depuis la première loi sur le pass sanitaire, je dois être à une trentaine de menaces de mort, de décapitation", relate quant à elle Patricia Mirallès, députée LaRem de l’Hérault. Le ministère de l’Intérieur a recensé 1255 atteintes aux élus entre le 1er janvier et le 24 octobre 2021.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.