Pass sanitaire :quelles sanctions prévues ? - 30/08

par BFMTV

Le pass sanitaire devient obligatoire depuis ce lundi au travail pour les salariés en contact avec le public dans les restaurants, cinémas, musées ou encore les trains grandes lignes, là où il était déjà requis pour les clients. En tout, 1,8 million de Français sont concernés et doivent justifier pour aller travailler d'une vaccination complète, d'un rétablissement du Covid-19, ou d'un test négatif de moins de 72 heures. Les réfractaires s'exposent à une suspension de leur contrat de travail en attendant de pouvoir présenter un pass sanitaire valide. On en parle avec Vittoria Colizza, directrice de recherches INSERM, spécialiste modélisation des maladies infectieuses, Benoît Serre, vice-président de l'association nationale des DRH, et Philippe Moreau-Chevrolet, professeur de communication politique à Sciences Po et PDG de MCB Conseils.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.