Paris : une infirmière soupçonnée d'avoir délivré de faux certificats de vaccination anti-Covid

par LCI

  • info

Depuis janvier, elle travaillait dans le centre de vaccination anti-Covid de l'hôpital Sainte-Anne à Paris. L'infirmière est soupçonnée d'avoir délivré de vrais QR-code à des individus n'ayant pas reçu d'injection. Prise en flagrant délit, elle vient d'être suspendu."Systématiquement, cette personne faisait sortir le collègue ou la collègue du box pour dire je préfère être toute seule. C'était systématiquement sur des gens qu'elle disait qu'elle connaissait", déclare Nadine Phan, directrice des soins.Les motifs de la fraude sont pour le moment inconnu. Mais ces bénéficiaires devraient rapidement être confondus, car ces QR-code sont nominatifs. Pour les développeurs de l'application de contrôle, la falsification est donc impossible. Selon eux, grâce à 2D-DOC, l'application est ultra sécurisée."Si vous prenez celui d'un membre de votre famille et que vous le présentez au moment où l'application lira le 2D-DOC, par comparaison au titre d'identité que vous présenterez aux contrôleurs, on verra l'écart", Agnès Diallo, directrice activité services numériques d'IN Groupe.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.