Paris : le couvre-feu à 22h ne fait pas l’unanimité

par LCI

  • info

Devant un fast-food du 15e arrondissement de Paris, un balai ininterrompu de livreur à vélo ou en scooter, jusqu'à tard dans la nuit. Ces attroupements, la préfecture de Paris leur déclare la guerre. À partir de 22h ce soir, les livraisons de repas seront interdites jusqu'à 6h le lendemain. Une décision incompréhensible pour les principaux intéressés. Cette nouvelle interdiction va faire perdre à ce livreur environ 300 euros par semaine et il n'est pas le seul.Il sera également impossible de prendre un repas à emporter après 22h à partir de ce soir. C'est pourtant l'heure à laquelle Astrid termine le travail. Selon elle, il est important de laisser quelques structures ouvertes pour ceux qui travaillent. Les restaurants devront pourtant impérativement fermer entre 22h et 6h du matin. Un nouveau coup dur pour le secteur. Aux mêmes horaires, interdiction aussi d'acheter ou de vendre de l'alcool. Pour Mohamed, gérant d'une épicerie de nuit à Paris, c'est une catastrophe. Il affirme que si cela continue, ils vont finir par fermer complètement. Avec cette interdiction, les autorités espèrent voir disparaître les regroupements de clients qui parfois consomment de l'alcool sur la voie publique juste devant ces épiceries.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.