«Oui au front républicain contre l’extrême droite et l’extrême gauche», encourage Pierre Liscia

par l'Opinion

  • info

L’image a fait le tour du monde : mardi 8 juin, le chef de l’Etat, en déplacement dans la Drôme, a été giflé par un individu «visiblement royaliste». Une scène qui n’a pas manqué d’indigner notre invité, Pierre Liscia, candidat en Ile-de-France pour les régionales sur la liste de Valérie Pécresse: «Quand on s’en prend au Président, affirme-t-il, on s’en prend rarement à l’homme, on s’en prend à l’institution. La condamnation de ce geste a été unanime et je m’y associe. Quand j’ai vu ces images, je me suis senti agressé en tant que citoyen et j’ai ressenti une certaine honte (…) On ne voit ça dans aucun autre pays civilisé du monde !»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.