Organisation des élections régionales : un casse-tête pour les maires

par LCI

  • info

À Montbard (Côte-d'Or), le futur accueil des 3 600 électeurs est un casse-tête pour la mairie. "Sur la question de logistique : plexi, gel hydroalcoolique, masque, désinfection... ça on sait faire. La question, c'est quel niveau de protocole on aura pour le nettoyage de la salle après le scrutin", explique Laurence Porte. En effet, les boxes de vaccination deviendront des isoloirs. Tout est millimétré pour être fin prêt le 20 juin. "Dès le premier tour fini, on redémonte tout et on remet en place le centre de vaccination", confie Maarouf Samad, responsable événementiel de la mairie. Chercher une centaine d'assesseurs volontaires, c'est le défi de la mairie. Ici, ils gardent en mémoire les élections municipales de 2020. Certains avaient contracté le Covid. Cette année, ils devraient être vaccinés en priorité. "Ce qui change la donne, c'est qu'il y a de la vaccination pour justement la sécurisation des personnels et des personnes", se réjouit la maire. À Montbard comme dans les autres communes, le détail du protocole à suivre devrait être envoyé par le gouvernement d'ici la fin de la semaine.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.