Oradour-sur-Glane : retour sur un drame

par euronews-fr

Il ne reste que des ruines et le silence. Mais, à Oradour-sur-Glane, chaque mur parle, chaque pierre témoigne de l'horreur nazie. Ce village fantôme du Limousin a gardé le visage du 10 juin 1944, le jour où 642 personnes furent tuées par des SS, appelés en renfort sur le front de Normandie.

...

http://fr.euronews.net/

Vos réactions doivent respecter nos CGU.