"On a trouvé un compromis": le restaurateur du Doubs qui appelait à la désobéissance civile est revenu sur sa décision

par BFMTV

Le restaurateur Stéphane Turillon a lancé il y a quelques semaines un appel à la désobéissance civile de la part du milieu de la restauration: "rouvrir pour ne pas mourir". Cependant, le ministre de l'Économie, Bruno Le Maire déclarait ce matin, que les restaurants clandestins qui enfreignent les règles en servant des clients à table verront leur accès au fonds de solidarité "suspendu pendant un mois". Le propriétaire de "La Source Bleue" est donc revenu sur sa décision.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.