Oise. Une élue socialiste exige des excuses pour avoir eu son micro coupé par la présidente Lefebvre

par Oise Hebdo

  • info

Dominique Lavalette, conseillère départementale PS de Creil, exige des excuses de Nadège Lefebvre, présidente du conseil départemental, pour avoir été censurée. Lundi 12 février, lors du débat sur le budget au Département, l’élue socialiste est revenue sur le précédent débat du 25 janvier où la présidente Lefebvre lui a coupé le micro. Elle écrit : «Je souhaite revenir sur l’incident grave qui s’est produit lors de la séance publique du débat d’orientations budgétaire. Madame la Présidente après m’avoir interrompue lors de mon intervention vous avez soutenu que vous ne m’aviez pas coupé le micro. Or, après avoir revisionné la vidéo, force est de constater que vous avez appuyé sur mon micro que vous avez coupé ! Madame la Présidente, sachez que cet acte dans cet hémicycle est une première et une véritable atteinte à l’expression des élus, d’autant que je ne pense pas être de celle qui intervienne à tout va. Je le sais, mes interventions vous dérangent. Je le sais, la prise en compte des questions relatives à l’environnement ne sont pas votre tasse de thé ! Vous avez dû immanquablement revoir la vidéo et la courtoisie républicaine aurait voulu que vous m’appeliez pour clore ce dossier, malheureux certes, mais entre gens de bonne intelligence nous aurions pu discuter. Mais vous n’en avez rien fait, et n’avez même pas daigné décrocher votre téléphone. Pire vous avez récidivé !» Alexandre Ouizille, chef du parti socialiste dans l’Oise, s’offusquait de ce non respect de l’opposition : «Alors que Dominique Lavalette intervenait sur les enjeux de développement durable, parent pauvre de l’action départementale, elle a été interrompue à plusieurs reprises jusqu’à ce que son micro soit tout simplement coupé.» Jeudi 18 février 2021, le budget 2021 du conseil départemental de l’Oise a été adopté à l’unanimité avec 11 abstentions. Donc, aucune force d’opposition, communiste, socialiste ou Rassemblement national n’a voté contre le budget de Mme Lefebvre.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.