Odieuse année 2014 : victoire de la guerre, défaite des civils

par euronews-fr

2014, une année catastrophique pour les civils piégés dans les conflits. Amnesty International dresse son bilan annuel, un bilan très noir : hormis les millions de civils tués, 2014 c’est 50 millions de déplacés, du jamais vu depuis la Seconde guerre mondiale. Et Amnesty International pointe du doigt les leaders mondiaux, accusés d’avoir répondu “de manière scandaleuse et inopérante”.

“Le Conseil de sécurité des Nations unies, créé pour protéger les civils et assurer la paix et la sécurité, a lamentablement échoué, dit Salil Shetty, secrétaire général de l’organisation de défense des droits de l’Homme. Et l’une des raisons est que ses membres ont abusé du droit de véto.”

Amnesty demande donc que les membres du Conseil de sécurité renoncent volontairement à faire usage de leur droit de veto en cas de génocide, de crimes de guerre ou de crime contre l’humanité.

L’Ukraine, la Syrie, Gaza, le Nigéria, les conflits en 2014 ont été particulièrement nombreux et perdurent.

Amnesty

Vos réactions doivent respecter nos CGU.