Obsolescence programmée: vers un affichage d'une durée de vie des produits?

par BFMTV

Alors que 9 Français sur 10 pensent que les produits qu'ils achètent sont conçus pour ne pas durer. Brune Poirson, secrétaire d'Etat auprès du ministre de l'Ecologie Nicolas Hulot, réfléchit à la création d'un indice de durabilité des appareils électroménagers et high-tech. Il s'agirait d'afficher sur chaque produit une note sur 10 qui permettrait au consommateur de voir en clin d'œil si sa télévision, sa machine à laver ou son ordinateur sont facilement réparables et combien de temps ils peuvent espérer l'utiliser.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - Obsolescence programmée: vers un affichage d'une durée de vie des produits?
  • L'affichage de la durée de vie, pourquoi faire ? Les chiffres communiqués reposeront sur quoi ? L'imagination du fabricant, des essais sur un échantillonnage ? Les batteries dont personne n'ignore qu'elles ne durent pas plus de deux ans ou un certain nombre de charges ? Sans oublier que le plus souvent, on remplace les objets bien avant qu'ils soient obsolètes, par effet de mode ou envie de changer. Je doute qu'à part quelques cas isolés (imprimantes par exemple) les fabricants décident de l'obsolescence de leurs produits. Ils font le plus solide possible pour le moins cher possible. Ce qui amène parfois, dans le cas des voitures, à proposer des pièces d'origine nettement plus solides que la première monte.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]