Numéros d’urgence en panne : un centre de secours face à la crise

par LCI

  • info

Au centre d'appel des pompiers des Bouches-du-Rhône, le 18 semble fonctionner presque normalement. Mais les pompiers sont vigilants. Le soir, les appels sont plus nombreux.Ils invitent toujours à utiliser les numéros de substitution. "Il y a encore des services et des territoires qui sont impactés, donc on maintient tous les dispositifs qu'on a mis en place hier soir", précise le colonel Grégory Allione, commandant des services d'incendie et de secours des Bouche-du-Rhône.Mercredi soir, les communications étaient particulièrement perturbées. Les appels au 18 n'aboutissaient pas. Dans l'urgence, les pompiers ont communiqué des numéros de substitution. Des fixes et des portables pour multiplier les canaux de communication. Chaque nuit, ici, 300 appels sont traités. Dans les casernes du département, des effectifs supplémentaires ont été mobilisés.Ce soir même si la situation s'est stabilisée. Dans les Bouches-du-Rhône, les 60 centres de secours sont toujours en alerte.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.