Nucléaire iranien : expiration du délai sans accord préliminaire

par euronews-fr

Le délai du 31 mars a maintenant expiré et aucun accord préliminaire n'a encore été conclu sur le nucléaire iranien. Mais les négociateurs ont bon espoir d'y parvenir ce mercredi. C'est le cas du ministre russe des Affaires étrangères, Sergueï Lavrov, qui a quitté le premier l'hôtel Beau Rivage à Genève où se tiennent les discussions depuis maintenant une semaine.

Son homologue iranien, Mohammad Javad Zarif, partage son optimisme : "Nous avons considérablement avancé, mais les gens ont besoin de se reposer, et de recommencer tôt demain matin. J'espère que nous pourrons finaliser le travail mercredi et commencer la rédaction"

Un diplomate américain a cependant relativiser ces propos, affirmant que "toutes les questions n'ont pas été réglées". Laurent Fabius a quant à lui quitté Lausanne sans faire de déclaration.

L'accord final, dont l'échéance a été fixée au 30 juin prochain, a pour but de s'assurer que l'Iran ne cherchera pas à se doter de la bombe atomique, en échange d'une lev

Vos réactions doivent respecter nos CGU.