Nouvelle étape du déconfinement : effervescence chez les restaurateurs

par LCI

  • info

Ce sont des retrouvailles colorées et parfumées. Depuis sept heures ce mardi matin, les livraisons s'enchaînent dans le restaurant "Sebastopol" à Lille (Nord). Il faut faire le plein des chambres froides. Dans les marmites, les sauces mijotent à nouveau. Le risotto se gorge de saveurs. A J-1 avant l'ouverture des restaurants en intérieur, le chômage partiel est terminé pour l'équipe, c'est déjà le coup de feu en cuisine.Chez "Sebastopol", il n'y a pas de terrasse. Mercredi, c'est donc la grande reprise, même si le restaurant proposait des plats à empoter pendant le confinement. Côté salle, pour le gérant, c'est un gigantesque puzzle à mettre en place. Protocole sanitaire oblige, il faut respecter les distances entre chaque table. Jusqu'à la fin du mois de juin, la jauge à l'intérieur est fixée à 50% de l'effectif maximal, soit 35 couverts sur les 70 que compte cet estaminet du Vieux-Lille. Le cahier de réservations est quasiment plein pour les jours à venir. On pourra déguster beaucoup plus tranquillement les bonnes tartes au maroilles, car le couvre-feu passe à 23 heures à partir de mercredi.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.