Notre-Dame de Paris : que deviennent les statues miraculées de l’incendie ?

par LCI

  • info

Après l'incendie de Notre-Dame, c'est à la Cité de l'architecture et du patrimoine que les douze apôtres se retrouvent pour patienter. Des éléments originaux de toute la toiture, ces statues sont les seules à être préservées aujourd'hui. Le 11 avril 2019, sous le ciel parisien, on a pu assister à une envolée de statues. Elles quittaient leur socle de plomb, 160 ans après y avoir été posées, laissant la flèche et son coq bien seuls au sommet de Notre-Dame. L'incendie, quatre jours plus tard, vaudra pour toujours aux apôtres d'être surnommés "les miraculés".C'est près de Périgueux (Dordogne), dans un hangar transformé en bloc opératoire pour personnages de cuivre, que les apôtres se refont une santé. Les techniciens, qui se sentent privilégiés, tentent de les soigner du mieux possible. Un projet fascinant qui nécessite de la passion. Ces statues ont été créées pour être vues de loin et pour trôner à 50 mètres du sol. Le temps du chantier de la cathédrale, elles pourront donc être vues de près. Le coq, cabossé, restera en l'état, comme un témoignage de l'incendie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.