Non-lieu pour Ziad Doueiri, jugé pour avoir tourné en Israël

par euronews-fr

Le réalisateur Ziad Doueiri a bénéficié d’un non-lieu de la part du tribunal militaire libanais qui l’accusait d’avoir tourné en Israël.

Le cinéaste, qui a notamment réalisé la série “Baron Noir”, s‘était vu confisquer ses passeports dimanche soir à l’aéroport de Beyrouth. Il a été convoqué ce lundi devant un tribunal militaire qui l’accusait d’avoir enfreint le code pénal libanais. Ce dernier interdit “toute visite en territoire ennemi” sans autorisation.

“L’attentat”, son avant-dernier film, a été en partie filmé en Israël. Ce qui lui a valu d‘être interdit au Liban en 2013. Le juge a estimé que les faits étaient prescrits et Ziad Doueiri a pu récupérer ses passeports.

Director #ZiadDoueiri holds his Lebanese and French passports after his release with no charge from the military court in #Lebanon pic.twitter.com/bPdw7xyMbz— Issam Abdallah (@IssamAbdallahLb) 11 septembre 2017

Ziad Doueiri arrivait de la Mostra de Venise où son dernier film “L’insulte” a été récompensé. Le Palestinien Kamel el-Basha a obtenu le prix du meilleur acteur.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.