Non-assistance à personne en danger, homicide involontaire... L'exécutif visé par plusieurs plaintes dans la gestion de la crise sanitaire

par BFMTV

L'exécutif est visé par plusieurs plaintes pour "non assistance à personnes en danger" ou "homicide involontaire". Ces plaintes visent directement des membres du gouvernement. La gestion de crise et l'impréparation font l'objet de critiques grandissantes. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.