Nicolas Hulot «se réjouit» de la place prise par l'écologie dans la campagne présidentielle

par libezap

«Cet enjeu, c'est l'enjeu majeur du XXIe siècle, et ce n'est pas un enjeu que l'on peut traiter à la marge.» Nicolas Hulot s'est, ce mardi sur LCI, félicité de la place prise par l'écologie dans le programme des candidats à la prochaine élection présidentielle. Parmi les bons élèves salués par le plus médiatique des militants écologistes, Jean-Luc Mélenchon, Benoît Hamon ou Emmanuel Macron. Et tant pis si EELV ne présente pas de candidat en avril : «Ce qui était aberrant jusqu'à présent, c'est qu'on sous-traitait cet enjeu-là à un seul parti politique. Et j'ai toujours dénoncé cette aberration. […] La critique, elle valait jusqu'à présent à des grandes formations politiques qui ignorait un enjeu aussi déterminant. Et je me réjouis de voir, par exemple, qu'un candidat issu du Parti socialiste ait une conversion affichée et me semble sincère sur ce sujet-là.»

Vos réactions doivent respecter nos CGU.