Naplouse commandos

par INA catalogue

  • info

Charles ENDERLIN filme durant 4 jours dans les rues de Naplouse. A travers faits et témoignages, il s'attache à montrer la radicalisation du mouvement palestinien : des jeunes de plus en plus radicaux exprimant leurs motivations devant les caméras, l'interview d'un chef du tribunal révolutionnaire exposant les raisons de leur action et l'obéissance à ARAFAT, une plaque commémorative d'un homme mort au combat, des archives datant de deux mois sur les organisations "Les Panthères Noires" et "Les Aigles rouges", la rencontre avec deux survivants des "Panthères Noires" puis avec des femmes qui prennent une leçon d'hébreu afin de mieux connaitre l'ennemi et enfin le passage dans les ruelles de Naplouse de trois hommes en uniforme, une grenade à la ceinture, le visage recouvert du keffieh noir criant "Vive ARAFAT" et "Vive l'OLP". Charles ENDERLIN fait le point dans les rues de Naplouse avec Bernard BENYAMIN. Il commente cette radicalisation des jeunes palestiniens. Il observe qu'à ce mouvement d'impatience se sont ajoutés les craintes avec l'arrivée des juifs soviétiques.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.