Nantes, la ville des camélias

par LCI

  • info

À Nantes (Loire-Atlantique), Pierre et Marie-Paule Sorin sont des amoureux chanceux. Dès le mois de février, ils voient la vie en rouge, en blanc, et même en rose. Les couleurs du camélia, infinies, illuminent leur jardin depuis toujours. "On a tout le temps eu des camélias", affirme Marie-Paule.Chez José Guervel, pépiniériste, l'histoire d'amour ne date pas d'hier. Là-bas, le camélia s'épanouit depuis trois générations. "Mon grand-père cultivait déjà du camélia pour la fleur, mais pas forcément pour la plante", a-t-il expliqué. À l'époque, on vendait la fleur des camélias pour mettre à la boutonnière.Arrivé à Nantes il y a plus de deux siècles, le camélia s'apprécie toujours autant dans les jardins de la ville. Plus de 1 000 variétés égaient aujourd'hui les balades hivernales. "C'est magnifique, et en plus, tous les jours, elles évoluent. On a la chance de les voir après la pluie. Les gouttes d'eau dans les pétales, c'est vraiment très très joli", confient certains. La fleur annonce les beaux jours et on l'espère les jours heureux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.