Mystérieux virus en Chine : Face aux inquiétudes croissantes, trois aéroports américains vont dépister les passagers venant de Wuhan

par Jeanmarcmorandini.com

Trois grands aéroports américains, à New York (JFK), Los Angeles (LAX) et San Francisco (SFO) vont procéder au dépistage d’un virus proche du Sras chez les passagers de vols en provenance de la ville chinoise de Wuhan, où il a été identifié. La mesure, annoncée vendredi par les Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC), prend effet immédiatement.

Les passagers seront examinés par les équipes médicales mais pas soumises systématiquement à un prélèvement pour déterminer avec certitude si le sujet est porteur du virus, a indiqué Martin Cetron, directeur de l’immigration et des quarantaines pour les CDC, lors d’une conférence téléphonique.

« Sur la base des informations actuellement disponibles, le risque (que pose le virus) pour les Américains est considéré comme faible », ont souligné les CDC, qui souhaitent néanmoins « prendre des précautions ».

Du fait des épisodes Sras et MERS (syndrome respiratoire du Moyen-Orient) en 2015, « nous savons qu’il est crucial d’être proactif et préparé », a expliqué Nancy Messonnier, directrice du Centre national d’immunisation et des maladies respiratoires, lors d’une conférence téléphonique. Les CDC ont dépêché environ 100 personnes dans les trois aéroports concernés pour aider le personnel sur place à réaliser ce dépistage.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.