Municipales: à qui profiterait une plus forte abstention liée au coronavirus?

par BFMTV

Alors que 28% des électeurs envisagent de ne pas voter aux municipales à cause du coronavirus, "la droite devrait être la moins impactée", selon François Kraus, directeur du pôle politique de l'Ifop. Les partis d'extrême gauche et d'extrême droite pourraient être les plus pénalisées, selon François Kraus.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.