Mozambique: les civils dénoncent les exactions des forces armées

par Le Monde

  • info

Plus de vingt ans après la fin de la guerre civile qui a fait un million de morts, les forces gouvernementales et les rebelles de la Renamo ont recommencé, en juin 2015, à s’affronter à Nkondezi, dans l’ouest du Mozambique. Des centaines de réfugiés mozambicains se sont réfugiés dans un camp de fortune au Malawi, fuyant les violences perpétrées par l'armée à la recherche de partisans de l'opposant Afonso Dhlakama, décidé à s'emparer du pouvoir dans plusieurs provinces. L’ancienne rébellion, aujourd’hui le principal parti d’opposition, refuse toujours de désarmer ses derniers combattants, et conteste les résultats des dernières élections.

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
0 commentaire - Mozambique: les civils dénoncent les exactions des forces armées
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]