Miss France en guerre contre son père

par 6MEDIAS

Tout n'est pas rose au pays des Miss. Derrière le sourire éclatant de Maëva Couke, se cache une personnalité au caractère bien trempé, mais aussi une histoire familiale pas si simple et une éducation très dure qu'elle a eu du mal à digérer."Mon père a toujours été très exigeant avec nous, ses filles. En tant que gendarme, il nous a élevées de manière un peu "militaire"", révèle Miss France 2018 dans une interview accordée à Gala. Les rapports avec son père étaient tellement compliqués que la jeune femme a pris la décision radicale de ne plus lui parler. "Nous avons eu beaucoup de désaccords. Trop. À un moment, je n'ai plus supporté ses réflexions, sa manière d'être derrière nous sans cesse. De nous inciter à "rentrer dans le rang" en permanence. Je le lui ai dit. C'est la dernière fois que nous nous sommes parlé", indique à Gala la Miss originaire du Nord-Pas-de-Calais. Ses parents sont séparés depuis qu'elle a 13 ans, et pourtant sa mère lui demande de se rabibocher avec son père, ce qu'elle ne semble pas prête à faire. "Le moment n'est pas encore venu. Pour l'instant, c'est comme ça. Je vis avec... enfin, sans !", répond très franchement la Miss de 23 ans.

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU