Mineurs lorrains : déboutés par la justice

par francetvinfo

755 anciens mineurs lorrains exposés à des produits nocifs réclamaient davantage de dommages et intérêts. Si le préjudice d'anxiété avait été reconnu en 2015, deux ans plus tard il ne l'est plus. Ils ont été déboutés ce 7 juillet par la justice en appel.

Retrouver toutes les infos sur la vidéo sur : http://www.francetvinfo.fr/economie/emploi/metiers/droit-et-justice/mineurs-lorrains-deboutes-par-la-justice_2274852.html

Vos réactions doivent respecter nos CGU.