Millas: silence pesant, visages fermés, Saint-Féliu d'Avall se recueille

par BFMTV

Une messe pour les victimes, un rassemblement pour se recueillir…Le village de Saint-Féliu-d'Avall (Pyrénées-Orientales) s'est figé dans la douleur dimanche après la violente collision entre un car scolaire et un train régional ayant fait cinq morts parmi les jeunes passagers du bus. Les habitants se sont recueillis lors d'une veillée de prière pour "montrer leur solidarité" envers les familles des victimes. Néanmoins, une nouvelle épreuve attend les collégiens, celle du retour au collège de Millas. "Ma fille a peur de la chaise vide car deux garçons de sa classe sont décédés", a regretté un parent d'élève. "Tous les enfants sont touchés (…) il faut parler avec eux, les rassurer", a soutenu une autre. D'autres ont également peur de remonter dans un bus et de faire le trajet jusqu'au collège. "Le car n'utilisera pas le même trajet", a promis Robert Taillant, le maire de Saint-Féliu-d'Avall.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.