Migrants : Orban avertit que l'Europe risque une déstabilisation

par euronews (en français)

Les migrants continuent d’arriver en masse dans l’Est de l’Europe.

Plus de 2 000 sont arrivés dans le village serbe de Miratovac dans la seule matinée de jeudi, en provenance de l’ex-république yougoslave de Macédoine.

Lors d’une réunion de l’ONU, Viktor Orban a réclamé des négociations pour créer un système de quotas “mondiaux” pour répartir le “fardeau” des migrants. Pour lui, l’ampleur du problème n’a pas été saisie :

“Aux frontières hongroises, ils arrivent de Syrie, d’Irak, du Pakistan, d’Afghanistan et plus récemment d’Afrique sub-saharienne. Laissez-moi être très clairs : l’Europe ne sera pas capable de porter seule ce fardeau. Si la tendance actuelle ne change pas, l’Europe sera déstabilisée”, a-t-il averti.

Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu a quant à lui suggéré de retenir les Syriens fuyant la guerre dans des « zones sûres » en Syrie, près de la frontière avec la Turquie, où la situation est critique.

“Le nombre total de Syriens en Turquie dépasse désormais

Vos réactions doivent respecter nos CGU.