Migrants à Lesbos : la solidarité des commerçants à son maximum

par euronews-fr

1 200 personnes ont débarqué en une heure sur l‘île grecque de Lesbos : 24 embarcations sont arrivées en provenance de Turquie, à bord, de nombreuses femmes et enfants.

En deux jours, environ 3 700 migrants sont arrivés ici et ils sont environ toujours 7 000 sur l‘île.

L’Union européenne a promis mercredi que des centres d’accueil et d’enregistrement seraient opérationnels dans toutes les zones sensibles d’ici fin novembre, c’est-à-dire à Lesbos, Kos et Lampedusa.

Ces centres, dit “Hotspot”, doivent permettre d’identifier, d’enregistrer et de prendre les empreintes digitales de tous les arrivants afin de séparer les réfugiés venants de pays en guerre des migrants économiques.

La Commission européenne a proposé une liste européenne de “pays d’origine sûrs”, comme l’Albanie, la Bosnie-Herzégovine, le Kosovo, la Macédoine, le Monténégro, la Serbie et la Turquie.

Les migrants originaires de ces pays devraient donc être renvoyés chez eux.

En attendant, les commerçants de Le

Vos réactions doivent respecter nos CGU.