Météo : une violente grêle a ruiné la récolte des viticulteurs en Indre-et-Loire

par LCI

  • info

Cet amas de grêlons résume la violence de l'orage jeudi soir sur la colline de Chançay. Sur une vidéo amateur, on entend le bruit de la grêle. Un déluge qui a duré dix minutes. Ce vendredi matin, voici le résultat dans les vignes de la famille Gaucher. "C'est mort. C'est vraiment coupé comme un sécateur, sauf que ce n'est pas la bonne date", se désole Eric Gaucher, vigneron. C'est le même constat sur toute l'exploitation : il n'y a plus de grains de raisin, c'est vraiment fini, tout est tombé au sol. Un nouveau coup dur qui s'ajoute au gel du mois d'avril.Tous ici restent marqués par ces nuits de lutte contre le gel qui se sont enchaînées au printemps. Cette fois, environ 200 hectares sont touchés par la grêle, une partie très localisée de l'appellation vouvray. Avec 24 hectares ravagés, Arnaud Hérivault, vigneron exprime ce matin impuissance et lassitude. "C'est catastrophique", énonce-t-il. Pour assurer leurs ventes dans les mois à venir, les vignerons devront puiser dans leurs stocks.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.