Météo : le manque de pluie sous l'œil d’Evelyne Dhéliat

par LCI

  • info

Plusieurs régions souffrent d'un "manque de précipitations". Une situation qui a des conséquences sur les cultures qui devraient commencer à pousser à cette époque de l'année. Cela se traduit par une sécheresse superficielle des sols. Le manque de pluie est plus important dans les régions de l'ouest, avec un déficit de 60 à 80%.Depuis le 1er mars, qui marque le début du printemps météorologique, La Rochelle présente 82% de déficit et 83% pour Tours. Pour cette dernière, depuis cette date, il n'est donc tombé que sept millimètres de pluie au lieu de 100 millimètres à cette période habituelle de l'année. Toutefois, la pluie est un tout petit peu revenue depuis quelques jours dans le Sud-Ouest. Mais malgré cela, il y a encore 73% de déficit du côté de Toulouse. Avec les conditions météorologiques actuelles, il faut vraiment attendre la semaine prochaine pour retrouver les belles perturbations de l'ouest qui devraient enfin nous apporter de la pluie.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.