Merveilles du Loiret : les émaux de Briare

par LCI

  • info

Quel point commun entre les mosaïques contemporaines dans les rues d'Orléans et les décors religieux qui ont plus d'un siècle ? Pour trouver la réponse, direction Briare (Loiret). De la gare au fronton de l'église Saint-Étienne, on aperçoit de jolies mosaïques colorées. "Ce sont des émaux de Briare. Quand des maisons se construisaient, les propriétaires y marquaient des dates avec ces émaux", "Il y en a dans différents endroits de Briare", racontent des habitantes.La production d'émaux commence ici, au XIXe siècle, grâce à Jean-Félix Bapterosse. En 1885, son usine emploie plus d'un millier d'ouvriers et fait vivre la moitié des habitants. Aujourd'hui, l'entreprise compte 45 salariés, fiers de défendre ce savoir-faire. Les émaux sont vendus en vrac ou assemblés en plaques pour faciliter leur pose. Les nuances de couleurs contribuent à leur notoriété.La matière première utilisée pour produire les émaux de Briare, c'est du sable transformé en calcine. Elle est fabriquée sur place. Découvrez les étapes de la conception de ces fameux émaux.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.