Mère d'une fille hyperactive, elle se bat pour que ce trouble soit mieux pris en charge

par BFMTV

C’est la persévérance d’une mère qui la mène cet après-midi à l’Elysée. Stéphanie Jacquet a dû batailler pendant plus de 3 ans pour faire diagnostiquer sa fille hyperactive. Plus exactement «TDAH» : trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité. Cette maman originaire du Nord a lancé une pétition pour réclamer une meilleure prise en charge de ce trouble. Car de nombreux soins -dont l’efficacité a été reconnue par la Haute autorité de santé- ne sont pas remboursés. Elle doit être reçue à 14h30 par la conseillère santé d’Emmanuel Macron. 

Vos réactions doivent respecter nos CGU.