"Mentir sur des choses pareilles, ça ne se fait pas": une voisine de la joggeuse réagit aux aveux de la jeune femme

par BFMTV

La jeune joggeuse de 17 ans qui avait disparue en Mayenne a admis "avoir menti" et ne pas avoir été enlevée, selon un communiqué de la procureure de Laval. Il s’agit désormais de comprendre les raisons qui l’ont poussé à mentir. Dans son village, c'est la sidération.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.