Matériaux de construction : les PME du BTP face au manque

par LCI

  • info

Fabien Leabbé vérifie l’avancée d’un chantier. Il est responsable de la fabrication ainsi que de l’installation des vitrages et de la menuiserie. Pour ce gérant d'une société basée à Fabrègues, l’opération est moins rentable cette année car les prix des matériaux ont augmenté. Parmi les raisons : une demande internationale qui s’intensifie, États-Unis et Chine en tête. La reprise des constructions a une autre conséquence, celle des délais d’approvisionnement qui s’allongent. Ce chantier accuse alors un retard de deux semaines et ce sera au patron de payer l’addition.Un autre matériau se fait, lui aussi, attendre. Marc Arnaud, grossiste en bois à Montpellier, n’a jamais vu ses étagères aussi peu remplies. "J’attends désespérément depuis trois semaines", explique-t-il. Les fournisseurs, là encore, n’arrivent plus à répondre à la demande. À cause des taxes sur le bois canadien, les États-Unis achètent massivement en Europe. Le bois devient ainsi plus rare et plus cher, soit 20 % d’augmentation en moyenne. Le gérant doit s’adapter. Le secteur s’attend à une crise qui pourrait durer six à huit mois avant un retour à la normale.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.