Matchs à huis clos: pour le président du LOSC, "il n'y aura pas de compensation, on doit l'accepter"

par BFMTV

Tous les rassemblements de plus de 1000 personnes sont désormais interdits dans toute la France, pour endiguer le coronavirus. Une mesure qui a un impact direct sur la tenue des matchs de football professionnels, car ils auront tous lieu à huis clos. Gérard Lopez, le président du LOSC, a réagi sur BFMTV.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.