Manifestation à Paris : vitrines cassées, vandalisme, tension avec les CRS

par leparisien

Vers 15 heures, alors que le cortège des manifestants contre la loi Travail avançait encore sans incident rue Diderot (Paris XIIe), une centaine de personnes, cagoulées et pour certaines, armées de bâtons, ont quitté le cortège en bifurquant rue Chaligny appelant à une "manif' sauvage". Plusieurs d'entre elles ont brisé les vitres d'un magasin Franprix avant d'être chargées par les gendarmes et repoussées par plusieurs tirs de bombes lacrymogènes. Un peu plus tard, un concessionnaire Skoda a été saccagé par une armée de casseurs, sous les yeux des manifestants, médusés et en colère. "C'est n'importe quoi, fulmine une jeune étudiante. Ce qu'ils font, ça va forcément desservir notre cause". Place de la Nation, le niveau de violence est encore monté d'un cran entre "casseurs", "antifas" et forces de l'ordre. Les gendarmes ont procédé à plusieurs interpellations.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.